En mai 2021, Google déploiera sa nouvelle mise à jour nommée « Google Page Experience » : une mise à jour majeure qui changera les algorithmes et modifiera le référencement de votre site avec de nouveaux critères liés à l’expérience utilisateur !

 

Une mise à jour des algorithmes Google en faveur de l’UX.

Le 5 mai 2020, le géant américain Google annonçait un changement majeur dans sa politique de référencement des sites internet : l’expérience utilisateur (ou UX pour User Experience) allait occuper une place sans précédent dans les algorithmes. On en sait aujourd’hui un peu plus puisque cette mise à jour sera déployée en mai 2021, dans quelques mois seulement.

L’objectif est clair pour la firme californienne : faire en sorte que l’expérience utilisateur devienne un élément clé dans le référencement, du jamais vu jusque-là !

De nouveaux critères apparaitront dès lors en mai prochain dont les fameux « Core Web Vitals ». Il s’agirait ici de nouvelles mesures essentielles pour avoir un site sain pour tout internaute venant le visiter. Google souhaite ainsi mettre en avant les sites web proposant une qualité d’expérience favorable à l’utilisateur.

Se démarquer dans les recherches google et avoir un meilleur référencement

Les nouveaux critères pour être mieux référencé par Google.

La mise à jour Google Page Experience se basera sur de nouveaux critères importants. La pertinence des contenus suite à la requête de l’utilisateur pourrait ne plus suffire pour être classé dans les meilleurs positions du moteur de recherche. Une expérience de qualité au sein du site sera désormais un critère incontournable.

Ergonomie mobile, reponsive design et sécurité

Première grande nouveauté à prévoir pour mai 2021 : l’ergonomie de votre site internet devra être moderne. On parle également d’accessibilité ici. Les sites n’ayant pas de bons accès aux menus et aux pages, aux informations et aux contenus présents ne seront pas mis en avant par Google.
Votre site internet devra être le plus efficace (l’internaute devra pouvoir faire son action facilement), le plus efficient (action faite de manière intuitive et sans erreurs) et être satisfaisant (action réalisée avec succès).

Le Google Page Experience mettra également en avant les sites dotés d’un responsive design, c’est-à-dire l’adaptation de la mise en page du site en fonction de l’écran de l’utilisateur. Souvent cité pour l’utilisation mobile, il est vrai que de nombreux sites actuellement ne sont pas ergonomiques sur nos smartphones ou sur nos tablettes. La mise en page ratée sur ces supports sera sanctionnée au niveau de votre référencement.

La sécurité deviendra elle aussi un élément clé dans ce nouvel algorithme proposé par Google. Les sites proposant des contenus bienveillants se verront être récompensés : la navigation sécurisée sera en effet prise en compte, au même titre que la connexion sécurisée (on parle ici de pages web diffusées en HTTPS).

Être mieux référencé sur Google, les nouveaux critères en 2021

Temps de chargement des pages, réactivité et affichage : les « Core Web Vitals »

Toujours plus de rapidité ! L’algorithme de la firme nord-américaine prendra compte, en mai prochain, le temps de chargement de la page (LCP, Largest Contentful Paint). Vraisemblablement, les pages se chargeant en moins de 2,5 secondes seront sévèrement sanctionnées. À l’inverse, plus le temps de chargement sera rapide, plus le site sera mis en avant.

La réactivité des pages (FID, First Input Delay) sera également prise en compte dans ce nouveau Google Page Experience. Le FID, c’est le temps mesuré entre l’action de l’internaute (clic) et le moment où le site réalise cette action. Ces petits délais de chargement, bugs qui nous énervent tous au quotidien, seront donc réprimandés.  

Enfin, la stabilité visuelle (CLS, Cumulative Layout Shift) aura son importance. Nous sommes nombreux à visiter ces sites où le contenu vient à se décaler tout d’un coup suite à l’apparition d’une publicité. Les changements de place des contenus auront donc leur importance et seront punis par le nouvel algorithme.

 

Pour illustrer nos propos, voici un petit exemple. Deux sites, A (classé 1er dans les résultats) et B (2ème), proposent des contenus très pertinents suite à la recherche web de l’internaute. Pour démarquer les deux sites face à cette requête, Google et son algorithme prendront désormais la rapidité d’affichage et l’ergonomie du site. A pourrait perdre donc sa première place dans la page de recherche au profit de B, à cause d’un contenu moins rapide à afficher.

 

Notre agence de communication et nôtre pôle web se feront un plaisir de vous aider dans vos démarches et mises à jour de votre site internet afin de prendre en compte ces nouveaux éléments importants. Ne ratez pas l’occasion d’être mieux référencé dans les moteurs de recherche que vos concurrents en mai prochain !